Bois massif CLT

Avantage de la conception bois massif contre-croisé

  • Fabrication française, matière première Européenne
  • Liberté architecturale. Les contraintes auxquelles est soumis le CLT sont réparties dans deux directions perpendiculaires. Ceci confère aux panneaux CLT une capacité portante et une résistance statique remarquables qui permettent par exemple de réaliser des structures en porte-à-faux, des grandes surfaces sans porteurs, des architectures audacieuses .
  • Isolation thermique, phonique et respirant.  La structure particulière des panneaux CLT élimine les ponts thermiques, la présence d’humidité et les nuisances sonores tout en optimisant la gestion des flux. De plus, la conception de murs entier, d’un seul tenant permet de limiter au maximum les déperditions d’air intérieur/extérieur.

La résistance thermique des panneaux de CLT est déterminée par le coefficient de transmission de chaleur excellent. Moins de matière isolante, ou meilleure isolation .

Stabilité de température intérieure dû à l’inertie des murs massifs .

  • Composante Ecologique : C’est un matériau à faible énergie grise et excellent bilan carbone : 1 m³ de CLT permet le prélèvement d’environ 930 kg de CO2).

Peu de déchet sur chantier, déchets recyclés directement à la fabrication et donc optimisé.

Matériaux renouvelable et recyclable, qualité supérieure au béton et à l’acier en thermes au chapitre de l’énergie grise d’après toutes les études d’analyse du cycle de vie matériaux.

  • Rapidité d’exécution. Les panneaux de CLT sont créés et fabriqués sur mesure selon les besoins du client. Les panneaux sont aussi aisément transportables. L’usage des panneaux CLT diminue le temps de chantier gros œuvre de manière significative. A partir de la dalle coulé et sèche, il suffit de deux semaines (10 jours de travail effectif pour que la maison soit hors d’eau ,hors-d’air.
    L’emploi de ce matériau préfabriqué simplifie grandement le montage.
  • Résistance au feu. Le CLT transmet la chaleur 20 fois moins vite que le béton armé. Il ne s’enflamme qu’au-delà de 400°C. Durant sa combustion lente, au rythme de 0,7 millimètre/minute, le bois s’auto-protège. En effet, l’épaisseur carbonisée constitue une barrière à la propagation du feu. Ce comportement parfaitement prévisible permet une stabilité au feu exceptionnelle.
  • Robustesse & résistance sismique. Doté d’un très bon comportement sismique, il est possible avec le CLT de construire des grandes hauteurs. Il existe des bâtiments de 10 étages réalisés entièrement en CLT