Constructions livrées

Construction livrée

Chanceaux sur Choisille

Construction d’une maison ossature bois, de plein pied.

St Cyr sur Loire

Permis déposé pour la construction d’une maison ossature bois Bio climatique .

Constructions / extentions livrées 2015

Extension

La Riche

Pour cette extension sur maison existante, permis accepté fin janvier 2015

 

fin des travaux, mi Juillet 2015

Construction livrée

Sur la commune d’Amboise, une maison en ossature bois sur sous-sol parpaing, les travaux ont commencé le 15 décembre 2014, maison livrée en juillet 2015.

Le 6 avril, menuiseries posées, toiture en cours de finition. 

livraison 13 juillet 2015

Extension

Parçay Meslay

Permis accepté, les travaux ont commencés janvier 2015.

Début février, les menuiseries étaitent arrivées mi-mars, livraison fin mai.

Construction livrée

Mettray

Permis passé aux ABF pour une maison conforme à la RT 2012 en parpaing a été accepté sur la commune de Mettray.

 

fin mars 2015

Extension livrée

Tours

Sur Tours Nord, une extension en ossature bois. Livrée en janvier 2015.

 

Construction livrées 2014

 Construction livrée

Rochecorbon

Le 17 mai 2014, le bardage avait été posé et les finitions extérieures avaient commencé en parralélle avec celles de l’intérieur.

livraison 16 juillet 2014

Notre dame d’Oé

Chantier commencé Mai 2014

Le 30 janvier  2014, le permis de construire pour une maison Bioclimatique avec toiture terrasse a été accepté par la mairie de Notre Dame D’Oé.

Nous avons effectué le terrassement et la dalle début mai. Le montage avait commencé fin mai début juin.

Livraison des prestations demandées par le client : 13 aout 2014.

Construction livrée

Savonnière

Une construction réalisée en autoconstruction

Construction livrée

Nazelle Négron

Construction livrée

Beaumont la Ronce

Le 10 septembre 2013 permis accepté pour cette maison contemporaine de 130 m².

Le 14 octobre 2013, début des travaux ; le 24 décembre 2013, maison hors d’air.

Test d’étencheité à l’air réalisé et conforme : 0.26 m3(m²/h) pour 0.60 à ne pas dépasser.

Construction livrées 2013

Construction livrée

Beaumont la Ronce

Le 10 septembre 2013 permis accepté pour cette maison contemporaine de 130 m².

Le 14 octobre 2013, début des travaux ; le 24 décembre 2013, maison hors d’air.

Test d’étencheité à l’air réalisé et conforme : 0.26 m3(m²/h) pour 0.60 à ne pas dépasser.

Maison terminée, livrée en 2013

St Paterne racan

Le 11 février 2012 le permis de construire pour cette maison Bioclimatique avec toiture terrasse végétalisée a été accepté par la mairie de St Paterne Racan (37370) .

La construction de cette maison sur St Paterne Racan avait débuté le 13 mai 2013.

Construction, finitions intérieures, livraison septembre 2013

 

 

Reforme RT 2012

Reforme RT 2012

Échéance : 1er janvier 2013

Depuis le 1er janvier tout permis déposé doit prendre en compte les normes RT 2012.

Ceci implique que toute maison individuelle dont le permis est déposé à compter du 1er janvier 2013 doit répondre aux exigences d’une labélisation BBC minimum.

Surcout par l’obligation d’utiliser certain matériel, de faire réaliser un test d’étenchéité à l’air, ainsi qu’une étude thermique.

Les exigences de résultats imposées par la RT2012 sont de trois types :

 

L’efficacité énergétique du bâti

L’exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti est définie par le coefficient «Bbiomax» (besoins bioclimatiques du bâti). Cette exigence impose une limitation simultanée du besoin en énergie pour les composantes liées à la conception du bâti (chauffage, refroidissement et éclairage), imposant ainsi son optimisation indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre.


La consommation énergétique du bâtiment

L’exigence de consommation conventionnelle maximale d’énergie primaire se traduit par le coefficient « Cepmax », portant sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d’éclairage, de production d’eau chaude sanitaire et d’auxiliaires (pompes et ventilateurs). Conformément à l’article 4 de la loi Grenelle 1, la valeur du Cepmax s’élève à 50 kWh/(m².an) d’énergie primaire, modulé selon la localisation géographique, l’altitude, le type d’usage du bâtiment, la surface moyenne des logements et les émissions de gaz à effet de serre pour le bois énergie et les réseaux de chaleur les moins émetteurs de CO2.
Cette exigence impose, en plus de l’optimisation du bâti exprimée par le Bbio, le recours à des équipements énergétiques performants, à haut rendement.


Le confort d’été dans les bâtiments non climatisés

A l’instar de la RT 2005, la RT 2012 définit des catégories de bâtiments dans lesquels il est possible d’assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système actif de refroidissement. Pour ces bâtiments, la réglementation impose que la température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d’une séquence de 5 jours très chauds d’été n’excède pas un seuil.